Chirurgie oncologique

La chirurgie oncologique s’appuie sur les principes fondamentaux solides de l’opération des tumeurs cancéreuses, relatifs à la science et à l’expérience. Celle-ci comprend:

  • La no touch isolation technic, c’est-à-dire que nous enlevons les tumeurs par orpération chirurgicale sans trop manipuler la tumeur elle-même, pour éviter la dissémination de métastases à distance pendant l’opération.
  • La technique de la dissection des ganglions lymphatiques, c’est-à-dire que nous enlevons les voies de drainage lymphatique et les métastases des ganglions lymphatiques.
  • La résection tumorale sans contamination, c’est-à-dire que nous misons sur d’autres organes ou tissus quand il n’y a pas de métastases de contact de la tumeur à enlever.
  • Le traitement supplémentaire du siège tumoral pour éviter considérablement les récidives locales ultérieures. À cette fin, nous utilisons la chimiothérapie locorégionale adaptée à la situation, sous forme de perfusion artérielle ou de perfusion isolée d’un organe ou d’une partie du corps.
  • L’opération à rares complications a une influence directe sur la qualité de vie, en particulier quand le temps/la durée de l’opération peut être maintenue la plus courte possible même en cas de grosses interventions, quand la perte de sang peut être évitée au maximum et quand les complications postopératoires n’existent pas ou n’apparaissent que rarement.
  • La reconstruction après la suppression de vastes surfaces tumorales, de même que le fait d’éviter des interventions mutilantesautant que possible, sont aussi un facteur important du maintien de la qualité de vie.
  • L’indication médicale stricte: Elle a surtout une importance capitale quand les tumeurs sont à des stades avancés. Le traitement est effectué à un degré raisonnable, de manière adaptée au stade de la tumeur, au bon moment et en fonction de ce que le patient peut supporter.